samedi 29 juin 2013

Lancement du label «BPI France export» pour soutenir l'internationalisation des entreprises françaises


Bercy souhaite placer les entreprises françaises à armes égales avec leurs concurrentes européennes pour le financement de leurs exportations. Alors même qu'elle était bénéficiaire de 17 milliards d'euros en 2002 lorsque la gauche était au pouvoir, la balance commerciale était déficitaire de 25 milliards d'euros en 2011.

Hors énergie, la balance commerciale de la France devrait redevenir positive en 2017: un encouragement pour les 5,8 millions de personnes qui travaillent pour l’export, soit un quart de la population active française.
En ce sens, le 22 mai, le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, et la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, ont officiellement lancé le label BPI France export. Cette nouvelle offre de financement et d’accompagnement est destinée aux entreprises petites, moyennes et de taille intermédiaire (PME et ETI) afin de faciliter l’export et l’internationalisation, étapes clé de leur croissance.

Les PME et ETI représentent 57% de nos exportations et se confrontent à deux enjeux principaux : grandir à l’international, et y péreniser leur présence. Or, chaque année, 30 000 entreprises démarrent à l’export et presque autant s’arrêtent. En 2011, moins de 20% des dépôts de brevets ont été réalisés par les Petites et moyennes entreprises (PME)
C'est donc pour leur garantir les moyens d'un développement à long terme, que le gouvernement en partenariat avec la BPI France, la Coface et Ubifrance ont créé le label BPI France Export.
Ce label propose un accompagnement à l'international personnalisé et durable pour les entreprises :
  • 40 conseillers Ubifrance seront présents dans les directions régionales de la BPI d'ici la fin 2013. Sept d’entre elles disposent déjà de l'appui d'un Chargé d'Affaires International (CAI) Ubifrance.
  • Une vingtaine de développeurs Coface intégreront le réseau de la BPI, afin de distribuer les dispositifs des garanties publiques Coface (Assurance prospection, Assurance-crédit et Assurance investissement).
  • Désormais l'ensemble des prêts ou des garanties disponibles pour les PME et les ETI seront réunis dans un catalogue commun, estampillé "BPI France export"
  • Chaque Direction régionale de la BPI offrira aux entreprises, en un même lieu, un ensemble de conseils et services personnalisés.
De plus, pour améliorer la lisibilité des produits financiers pour les entreprises :
  • Les procédures de demandes de soutien des entreprises sont simplifiées : un seul prêt de développement pour l'export devrait désormais être proposé aux entreprises qui s'internationalisent, pour des montants allant jusqu'à 3 millions d'euros, en remplacement du prêt pour l'export, du contrat de développement international et du contrat de développement participatif.
  • Les doublons entre Coface et Oseo (la banque des PME) sont supprimés ainsi que les produits concurrents au sein d'un même dispositif
  • Est créé un « prêt développement export » pour financer les besoins en fonds de renouvellement
  • Les procédures de préfinancements, de caution, et de change sont améliorées.